Etape 3 : un gros morceau de bravoure !

Publié le par Laurent Gouverneur

Etape 3 : un gros morceau de bravoure !
  • Elgin - Worcester
  • Distance : 128 km
  • Dénivelé : 2300 m
  • Météo : grand soleil et chaleur !

​Ce matin, après 3 nuits à Elgin, nous quittons l'endroit pour prendre la direction de Worcester. Malgré la longueur de l'étape (la plus longue de l'épreuve), le départ est tout de même rapide. On commence presque à s'habituer et à chercher les bonnes roues tant on commence à avoir nos repères au niveau des coureurs avec qui rouler ! Cela nous laisse tout de même aussi un peu l'occasion d'admirer les prouesses du pilote de l'hélico blanc qui nous gratifie chaque jour de passages bluffants (à 5 m au dessus de nous et complètement de travers). De quoi nous donner des frissons !

Après une première bonne côte (Tierhoek), l'étape est un peu plus monotone que la veille, tant au niveau des paysages (on deviendrait exigeants !) que de la nature du terrain qui voyait s'enchaîner les parties roulantes et cassantes. Les groupes se forment et nous roulons dans un groupe avec 2 des belges avec qui nous étions à l'hôtel avant la course. Dans un passage particulièrement technique et cassant, Kurt mène d'ailleurs un train d'enfer alors que Thomas donne le change juste derrière lui. Tout comme le reste du groupe, je m'efforce de suivre...

Sur la deuxième partie de l'étape, la chaleur et la longueur de l'étape vont causer de gros dégâts sur les organismes, y compris chez les premiers !

A notre niveau, alors que nous arrivons à la barre des 80 km (cap un peu difficile pour Thomas chaque jour) après un ravito qui nous a vu perdre un peu de temps pour reserrer une de mes cales de chaussures, nous abordons la dernière difficulté du jour (du moins sur le profil) : Aarendskloof. Thomas démarre l'ascension à un gros rythme et me motive puis d'un coup, c'est le coup de chaleur ! Il faut dire qu'il est près de midi à ce moment et le soleil tape particulièrement fort. Plus de "carburant" pour lui et un gros coup de mou... C'est à mon tour de le motiver pendant 20 km mais il s'accroche. L'"animal" a du mental ! Nous arrivons ensuite sur une portion de 2 km dans le sable mou (les serpents ne devaient pas être bien loin). Pour beaucoup de concurrents, cela aura été un enfer. Pour nous aussi, mais nous avons décidé de calmer le jeu et de récupérer un peu en marchant, ce qui a vraiment été bénéfique pour la fin.

Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur

Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur

Un peu plus loin, nous arrivons au 3° ravito et nous en profitons pour bien nous ravitailler. Je suis surpris d'aussi bien supporter la chaleur. Les conseils de Thomas (qui m'encourage régulièrement à boire - utile le camelbak! - et à m'asperger), les électrolytes dans le bidon et une bonne préparation doivent y contribuer. Alors que nous repartons, nous entendons "salut les gorets" ! C'est Ben, tout sourire, et Laurent, qui tire un peu plus la langue, qui arrivent au ravitaillement ! 2 km après, nous arrivons sur les lieux d'un accident... C'est Sally Bigham qui est en train de s'occuper de sa coéquipière qui perd connaissance. Nous croyons d'abord à une chute mais nous apprendrons par la suite que c'était un gros coup de chaleur pour elle aussi. Un concurrent a déclenché la balise mais ils n'ont pas de GSM et nous nous arrêtons donc pour appeler les secours. Elle terminera finalement l'étape puis abandonnera le soir.

Etape 3 : un gros morceau de bravoure !

Ben et Laurent en profitent alors pour nous rejoindre et nous repartons ensemble pour un final de folie ! Nous devons d'abord calmer Ben, chaud comme "une baraque à frites" ! Nous revenons progressivement sur des groupes, entrainant aussi des coureurs dans nos roues et en arrivons finalement à former un groupe (un petit peloton) d'une bonne vingtaine de coureurs !

Nous occupons les avants postes et à la manière d'une équipe bien représentée dans une échappée, nous allons alors dynamiter le final de l'étape. Cela nous aura d'ailleurs laissé peu de temps pour admirer les beaux paysages traversés (notamment la traversée d'un lac - voir photos ci-dessous). Dans un premier temps, Ben et moi prenons l'initiative; Laurent et Thomas (qui retrouve un peu de forces) suivent le mouvement. Sur la fin, on s'y met tous et on arrive à distancer notre petit peloton à la faveur de 20 derniers kilomètres en mode "contre-la-montre". Sur les 5 derniers, je suis complètement asphyxié et je dois mon salut et le fait d'être resté dans le groupe aux 3 autres qui m'ont bien motivé. Au final, on a un peu oublié la longueur de l'étape et on a réussi ensemble à terminer à 4 avant tout le peloton. Cela a également valu à ceux qui nous suivaient en direct une belle image quand nous avons franchi la ligne de front à 4 (on est d'ailleurs classés ex-aequo). Assurément un grand moment de cette aventure... ! (même si nous avons perdu un peu de temps au niveau du général). Une fois la ligne passée, nous étions en tous cas tous les 4 complètements cuits, ce qui se voit un peu sur la photo qui suit et qui restera d'ailleurs une des photos marquantes de notre course ;-)

Résultats :

Vainqueur : Sauser-Kulhavy (5h01)

  • Team A et Team B : 6h57 (124°)
Etape 3 : un gros morceau de bravoure !

Les plus belles photos de la journée :

Crédits photos  : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun Roy
Crédits photos  : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun RoyCrédits photos  : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun Roy
Crédits photos  : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun RoyCrédits photos  : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun Roy
Crédits photos  : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun RoyCrédits photos  : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun Roy

Crédits photos : Organisation Cape Epic - Ewald Sadie, Damien Schumannn, Dominic Barnardt, Gary Perkin, Shaun Roy

Les résumés vidéos :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article