Etape 7 : le dénouement !

Publié le par Laurent Gouverneur

Etape 7 : le dénouement !
  • Wellington – Meerendal
  • Distance : 92 km
  • Dénivellé positif : 1500 m
  • Météo : grand beau

Denier départ ce matin et les organisateurs ont été généreux en nous accordant 45 min de sommeil en plus ! Pas de réveil cornemuse non plus, on commençait pourtant à y avoir pris goût ;-) A force de se lever à 5h du mat tous les jours depuis une semaine, on ne profite pourtant pas beaucoup de cette grasse matinée et on est à pied d’œuvre pour le dernier petit déjeuner (probablement le moment le plus difficile de la journée) sur le coup de 5h45 ! Derniers préparatifs et à force d’habitude désormais, on est bien à l’avance sur la ligne de départ !

Un coureur Exxaro (une bien belle initiative pour sortir des jeunes des banlieues) nous gratifie d’une petite danse sur la ligne de départ (ça détend même si on préférait celle des 2 petits sud-africaines ;-)) et après notre habituel petit rituel de départ avec Thomas, nous voici partis pour cette dernière étape finalement allongée à 92 km (1500 m Dp).

Mais après à peine 500 m, en plein dans le peloton, je me rends compte que ma cale de pédale se détache à nouveau…Pas beaucoup d’alternatives, il faut s’arrêter, ce qui n’est pas facile au sein d’une peloton lancé à vive allure. On s'arrête dans le fossé et un photographe immortalise ce moment… Ne pas céder à la panique… Thomas m’aide à refixer les 2 vis et nous revoilàs repartis après 2 ou 3 min d’arrêt… mais bons derniers de notre vague !

Démarre alors une longue course poursuite sous l’impulsion d’un Thomas des grands jours (toujours plus en « jambes » que moi sur les débuts d’étapes). On roule à fond et après un moment sans voire personne, on commence à reprendre, à la faveur de lignes droites, de petits groupes. Pas le temps cependant de se reposer dans les roues, il faut continuer ! Après une trentaine de km et un premier ravito un peu zappé vu les circonstances, nous entamons la grosse difficulté du jour : , une côte de 600 m de Dp. Cela nous permet de reprendre pas mal de monde et nous commençons même à apercevoir Ben et Laurent. Difficile de faire la jonction, d’autant que la fin de l’ascension est très raide et qu’à bout de souffle, je dois même ralentir un peu Thomas et marcher sur quelques portions (alors qu'on voit Ben tout monter à vélo - il grimpe véritablement "aux arbres" le bougre ! ;-).

La descente qui suit est à nouveau très cassante. Avec son hardtail Thomas subit (d’autant qu’il constate plusieurs crevaisons heureusement bien colmatées avec le produit anti-crevaison) et je le motive comme je peux : « Allez Thomas, c’est la dernière descente ! ». Dans les portions rapides qui suivent, nous avons un petit peloton en ligne de mire (avec Ben et Laurent) mais nous n’arriverons jamais à faire la jonction. 2 contre une dizaine : combat inégal !

Nous rejoignons le groupe à la faveur du ravito, ce qui nous permet de rouler un peu avec Ben et Laurent. Ben est également en grande forme et mène quelques relais appuyés ! Malheureusement, Laurent doit décrocher dans une portion sableuse et nous prenons alors le large avec un petit groupe. Nous continuons en effet notre remontée et nous avons à cœur de défendre notre top 100 !

Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur
Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur

Crédits photos : Sportograf et Laurent Gouverneur

La fin de l’étape devient difficile. Avec 2 ravitos (dont un « zappé ») et la chaleur qui s’installe, nous commençons à être un peu à court d’énergie. Nous rattrapons Seb et Julien de l’équipe Vélovert, un peu devant nous au général, qui cale aussi un peu. Mais voici enfin la dernière ascension qui nous mène au sommet du domaine vinicole de Meerendal !

A première vue, elle ne semble pas méchante mais la deuxième partie nous emmène dans une carrière. Le sommet est tout en haut, les caméras sont là mais cela devient vraiment dur et long. Thomas est au taquet (et muet, ce qui est plutôt rare ;-); cette fois, c’est moi qui doit le booster !

Après de longues minutes d’effort, nous basculons vers l’arrivée sur un singletrack de 5 km amménagé par le propriétaire des lieux (qui fait d’ailleurs aussi la course).

La fin est particulièrement fun avec quasi un circuit de 4X (escargot, doubles bosses, virages relevés,…) mais pas si évident d’en profiter ! On manque de lucidité et on craint la chute fatale… Les images défilent dans nos têtes, l’émotion et les larmes arrivent et nous voici sur le site d’arrivée ! Ca y est, on l’a fait !!!!!

On sort les drapeaux de nos poches et on s’accroche les guidons ! Chute évitée de peu… on entend la clameur des milliers de spectateurs qui ont cru à la chute ! Cela rajoute une touche dramatique…. Nous passons la ligne…. Yes, we di dit !!! Incroyable, émotion…on s’embrasse… Super moment même si on a un peu du mal à réaliser ce qu’on vient de réaliser. L’émotion un peu retombée, on commence à attendre les 2 autres pour les féliciter mais ils n’arrivent pas…. Le stress monte… ont-ils connus un problème ?

Finalement, après quelques minutes, les voici enfin ! Soulagement... Laurent a cassé un rayon qui est aller se bloquer dans la cassette ! Ils ont dû se montrer ingénieux pour réparer et la fin d’étape a été dure pour le « grand ».

Mais ça y est, les 2 équipes Epic Bikers Team 21 ont réussi le défi avce qui plus est des résultats au delà de nos espérances : 99° pour le team A et 130° pour le team B.

On peut désormais commencer à fêter cela !

Résultats :

Vainqueur : Kaes /Geismayr – Meerendal-Centurion (3h26)

  • Team A (Laurent & Thomas) : 4h32 (95°)
  • Team B : (Ben et Laurent) : 4h58 (170°)
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !

Les photos après l'arrivée (faire défiler)

Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !
Etape 7 : le dénouement !

Les plus belles photos de l'organisation (faire défiler) :

Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy
Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy

Crédits photos : organisation Cape Epic : Ewald Sadie - Damien Schumann - Dominic Barnard - Gary Perkin - Shaun Roy

Les résumés vidéos :

AVEC NOUS à la 17°sec ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article