Sur la route vers ... PARIS !

Publié le par Laurent Tesch

Petite parenthèse dans la préparation finale au Cape Epic avec la participation au BRM 200 km organisé par le club cyclo de Tournai à partir d'Anderlecht en vue de réaliser les 4 brevets qualificatifs pour le Paris-Brest-Paris prévu fin août. Malgré plusieurs personnes intéressées au sein du BT21, je me retrouve tout de même seul pour cette sortie. Pendant ce temps, un petit groupe partira à la découverte de la région d'Houffalize et La Roche à l'initiative de Bouz. Elle m'aurait bien aussi intéressée celle-là mais on ne peut être partout en même temps !

Après un départ matinal (5h20) de Nobressart et un trajet sans histoire à part un petit accident sur le viaduc de Beez, j'arrive à Anderlecht vers 7h30. Après les formalités d'usage et une légère attente, je démarre à 8h en compagnie d'un petit peloton de 25 personnes tandis que d'autres sont déjà partis depuis plusieurs minutes.

Petit rappel du principe d'un BRM : le parcours n'est pas fléché, l'organisateur donne une feuille de route et une trace GPS à suivre, des horaires de contrôle et un temps limite total sont à respecter. Dans le cas d'un 200 km, on considère un temps maximum de 13h30. Je compte être rentré bien avant ça

Sur la route vers ... PARIS !
Sur la route vers ... PARIS ! Sur la route vers ... PARIS !
Sur la route vers ... PARIS ! Sur la route vers ... PARIS !
Sur la route vers ... PARIS ! Sur la route vers ... PARIS !

Le début de parcours est plutôt calme vu les nombreux changements de direction, les carrefours dangereux sont abordés avec prudence vu la circulation et l'état des routes Nous sommes décidément privilégiés dans le Sud-Luxembourg même sans considérer les billards grands-ducaux. Quelle pitié de laisser tout cela dans un tel état

Une fois sortis du grand Bruxelles, les choses s'arrangent mais le vent de secteur sud-ouest se renforce ! Cela n'est pas une surprise mais cela va tout de même durcir notre progression. Le parcours se résumant en un aller/retour entre Anderlecht et Solre-le-Château en France, nous comptons sur l'aide d'Eole pour nous pousser cette fois au retour !

Notre peloton de 25 personnes se réduit rapidement au fil des kilomètres et des quelques petites côtes du parcours. Nous ne sommes déjà plus qu'une dizaine dont la plupart sont flamands, je profite des longs bouts droits sur piste cyclable pour faire connaissance. Certains ont déjà un long passé en temps que cyclistes sur longues distances. C'est l'occasion d'aller à la pêche aux informations !

Le profil, essentiellement plat, s'agite un peu une fois la frontière français passée. Quelques petites côtes font exploser le groupe qui se réduit maintenant à quatre unités, nous dépassons de nombreux participants qui commencent doucement à accuser le coup, l'arrêt à Solre-le-Château va faire du bien à beaucoup ! Je suis dans le même cas car j'ai négligé mon alimentation sur cette partie mais, heureusement, un bon sandwich va se charger de réalimenter les batteries !

Cap retour vers Anderlecht maintenant, il reste 98 km avec le vent dans le dos la plupart du temps. Nous sommes toujours à quatre, un jeune de 25 ans, deux "jeunes" d'une petite quarantaine d'années et un plus âgé de 57 ans qui a déjà 5 Paris-Brest-Paris à son actif et qui tourne encore très bien les jambes Comme prévu, la moyenne remonte doucement d'autant plus que nous rejoignons la Belgique et que le profil se calme à nouveau. Nous arrivons ainsi au 3ème contrôle après 150 km sur le coup de 14h sans problème particulier.

C'est la dernière ligne droite et les esprits s'agitent ... naturellement ! Les deux bruxellois du groupe retrouvent leurs routes d'entraînement habituelles et haussent le rythme ! Cela fait bien sûr mal aux jambes de filer à près de 50 km/h même si la route est plate. L'aîné du groupe montre quelques signes de faiblesse et nous terminons calmement les 25 derniers kilomètres du parcours en un beau quatuor.

Le temps de partager un sympa petit apéro d'après sortie et il est temps de reprendre la route pour rentrer à la maison. Nous avons gagné quelques nouveaux supporters flamands pour le Cape Epic

Prochaine étape le 11 avril à Villance pour le BRM 300 mais d'ici là, il va s'en passer des choses !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article