Une journée type au Cape Epic !

Publié le par Laurent Gouverneur

« Une journée longue sur le vélo mais trop courte ! »

5h00

Réveil matinal après une nuit plutôt moyenne dans la tente… Si le réveil ne suffit pas, le réveil à la cornemuse à 5h15 vous évitera de rater le départ.

5h30

Après s’être changé en mode cycliste, on prend son courage à 2 mains (il fait toujours noir et frais et c’est probablement le moment le plus dur de la journée) pour aller au petit déjeuner dans le chapiteau. Ne pas oublier une bonne petite veste voire un bonnet ainsi que la lampe frontale.

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

6H00

Retour aux tentes avec arrêt aux toilettes (mention spéciale pour leur propreté) et brossage de dents. On termine de s’apprêter (mieux vaut tout préparer la veille pour ne rien oublier – le premier jour j’avais oublié mon GPS !) et on remplit les bidons. Les jours avec changement de camp, il faut aussi faire le sac et le porter au camion.

6h30

On va récupérer le vélo au parc fermé. Un peu d’huile sur la chaine, derniers préparatifs sur le vélo (GSP, GoPro, coller le profil – fourni par l’organisation – sur le cadre,…) et c’est parti pour rentrer dans son bloc de départ !

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

7h00

Après quelques minutes d’attente au sein de sa vague au son de la playlist officielle (ils ont 2 ou 3 chansons qu’ils passent en boucle et qui vous rappelleront par après pour toujours votre premier Cape Epic), c’est parti pour une étape de 4 à 7 h ! Ne pas oublier le petit rituel de départ avec son coéquipier et être bien concentré dès le départ car cela part fort tous les jours !

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

13h00

Après un dernier kilomètre où l’on peut en général relâcher la pression et bien profiter, on franchit la ligne d’arrivée ! C’est le soulagement d’avoir terminé une étape de plus et c’est le meilleur moment de la journée. A l’arrivée, on est accueillis comme des héros : vélo récupéré pour le bike-wash, transpondeur débranché,… et des « well done » de la part de tous les bénévoles. Cela fait du bien ! On est ensuite orienté vers le petit chapiteau où on reçoit une serviette chaude et humide pour se « débarbouiller », un petit pack avec boissons et repas (wraps, salades,…) qu’on peut encore compléter par des plats chauds aux choix réchauffés par les bénévoles. Le grand luxe ! C’est aussi le moment privilégié pour refaire la course avec ses potes ou avec les compagnons d’ « échappées » ou pour se reconnecter au monde moderne (consulter son résultat, voir les réactions sur les réseaux sociaux et donner de ses nouvelles). Bien installés dans les coussins, on a dû mal à sortir de cette zone plutôt sympa…

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !
Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

14h30

Retour aux tentes (après avoir le cas échéant récupéré son sac et choisi une nouvelle tente). On récupère un peu et on range ses affaires dans une tente qui s’est transformée en sauna !

15h00

Direction les douches. Les douches sont vraiment bien organisées. Ils ont prévu un petit chapiteau avec gazon synthétique, canapés et cabines pour se changer. Les douches sont bien conçues, tout en inox et propres et l’eau est chaude. Le sans faute ! On en profite aussi pour récupérer au même endroit son linge sale et redonner celui de la journée. Avec nos filets personnalisés, leur système est vraiment bien pensé.

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !
Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

15h30

Un petit tour au bike park pour vérifier le vélo et remettre un peu d’huile. On en profite aussi pour faire un petit tour sur les stands des différents sponsors qui sont tous plus impressionnants les uns que les autres. Enfin et c’est très important, il faut récupérer la batterie portable qu’on pris soin de déposer (pour chargement) avant le départ à la remorque Amped. Cet accessoire est proposé dans le pack de l’organisation (payant) mais est vraiment super. Il permet en effet de recharger la nuit l’Iphone, le GPS et la GoPro simulténément en toute autonomie. Génial !

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

16h00

Nous voilà à présent partis vers une des 2 zones de récupération :

  • le rider lounge : chapiteau bar où les coureurs peuvent profiter des « fat boys » tout en sirotant un coca (ou une bière) et en regardant les courses sur route à la TV ! Les crasses type « bonbons », chips et autres sont également appréciées à ce moment de la journée ! Pour les plus grosses faims, il y a également des foodtrucks sur le campement avec de bonnes frites et de bons hamburgers !
  • la recovery zone : c’est un grand espace où l’on peut se relaxer. On y trouve des fauteuils, des bassines d’eau froide, des matelas pour Compex,… C’est à nouveau très bien pensé !
Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !
Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

17h45

C’est déjà l’heure du massage (c’est le timing que nous avions réservé pour tous les jours). 45 minutes qui font vraiment du bien et qui sont indispensables à une bonne récupération. On n’a jamais eu l’impression d’avoir les jambes lourdes le matin. Chaque jour, on reçoit un numéro de table différent et on a donc l’occasion de discuter avec des locaux puisque les masseurs et masseuses sont des étudiants de l’université de Stellenbosch. Vraiment un moment sympa !

2 physio et un petit hôpital sont également disponibles pour les petits bobos à soigner mais après 3,4 jours, il faut faire la file !

18H30

Derniers petits détails à régler avant le repas. Pour moi, c’est préparer les bidons pour le pack nutrition. Mes bidons seront alors stockés dans un camion frigo et me seront donnés le lendemain au raviro 2 via un système très bien pensé. Pour d’autres, c’est un passage à l’infirmerie, notamment pour régler des problèmes à l’entre-jambe ;-)

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

19H00

Repas. On prend place à une des nombreuses tables de 8 dressées dans l’immense chapiteau. Plusieurs buffets sont dressés et il n’y a donc pas trop de file. On y retrouve à chaque fois des féculents (pâtes principalement), de la viande et des légumes. C’est assez bon même si au bout d’une semaine, on commence un peu à ce lasser. Pendant le repas, le (très bon) speaker intervient. Chaque jour, il commence par une mise à l’honneur (les bénévoles ou encore l’Exxaro MTB Academy qui permet à des jeunes défavorisés de participer à la course) puis c’est le moment des remises des prix et des podiums. Enfin, cela se termine les vidéos du jour (équipe média super efficace) et par une présentation 3D de l’étape avec un petit briefing.

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !

20h15

Il est déjà temps de rejoindre nos tentes… On prépare son sac ainsi que ses affaires pour le lendemain (dossard à accrocher au maillots, gels à préparer,…). Au bout de quelques jours, c’est un véritable petit rituel qui se met en place. Seul inconvénient ; la promiscuité de la tente qui nous amène parfois à chercher longtemps quelque chose d’égaré ! Il faut donc être bien organisé…

En cas de problème mécanique, vous pouvez toujours avoir aux stands proposés par différents magasins de cycles. Vous y laissez le vélo, ils y travaillent pendant la nuit et le déposent réparé dans le bike-park pour le lendemain matin. C’est cela aussi le Cape Epic !

21h00

Extinction des feux. On « chipote » encore un peu sur son Smartphone (il y a du wifi sur tout le campement !) et vers 21H30, la fatigue aidant, on tombe dans les bras de Morphée… Demain, une grosse journée nous attend !

Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic ! Une journée type au Cape Epic !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article